La composition d’une cigarette

composant chimiques

Chaque jour qui passe voit la vente de plus de 11 millions de cigarettes dans le monde. Ce volume génère pas moins de 39 milliards de dollars de bénéfices au quotidien. Si les Russes sont les plus gros consommateurs de tabac au monde. Les experts affirment que la fumée, qui résulte de la combustion du tabac contenu dans les cigarettes, produit plus de 4 000 composés différents. Un nombre important d’entre eux sont toxiques et peuvent endommager nos cellules. D’ailleurs, comme c’est indiqué sur les paquets de cigarettes neutres dans certains pays d’Union Européenne, la fumée du tabac contient plus de 70 substances cancérigènes. Si vous vous êtes déjà demandé ce que vous inhalez exactement lorsque vous tirez sur une cigarette, cette liste sera probablement une véritable sonnette d’alarme.

Quelques composés que l’on trouve dans la fumée de cigarette

Acétaldéhyde : ce produit chimique est utilisé dans les résines et les colles. On croit qu’il s’agit d’un cancérogène. Les experts disent qu’il est probable qu’il facilite l’absorption d’autres produits chimiques dangereux dans les bronches.

Acétone : ce produit chimique est utilisé dans les solvants. Il irrite les yeux, le nez et la gorge. L’exposition à long terme peut endommager le foie et les reins.

Acroléine : couramment utilisée dans les herbicides et les résines de polyester. Il est également utilisé dans la guerre chimique. L’acroléine est un ingrédient des gaz lacrymogènes. Il est très toxique et irrite les yeux et les voies respiratoires supérieures.

Acrylonitrile : aussi connu sous le nom de cyanure de vinyle. Les experts pensent que c’est un cancérigène pour l’homme. Il est utilisé dans les résines synthétiques, le caoutchouc et les plastiques.

1-aminonaphtalène-1 : ingrédient dans les herbicides. C’est un cancérigène connu.

2-aminonaphtalène : cette substance provoque le cancer de la vessie. Il est interdit dans les utilisations industrielles.

Ammoniac : il est connu pour causer de l’asthme et augmenter la tension artérielle. L’ammoniac est utilisé dans les nettoyants.

Benzène : utilisé dans l’essence, cause plusieurs cancers, dont la leucémie.

Benzo[a]pyrène : ce produit chimique se trouve dans le goudron de houille et la créosote. C’est un cancérogène connu, surtout pour les cancers du poumon et de la peau. Elle peut aussi miner la fertilité humaine.

3-Butadiène : il est utilisé dans les produits en latex, caoutchouc et néoprène. Les experts pensent qu’il s’agit très probablement d’un cancérigène.

Butyraldéhyde : ce produit chimique affecte la paroi des poumons et du nez. Il est utilisé dans les solvants et les résines. C’est un puissant irritant par inhalation.

Cadmium : un cancérigène connu. Il endommage le cerveau, les reins et le foie. Le cadmium est utilisé dans les revêtements métalliques non corrosifs, les batteries de stockage, les pigments et les roulements.

Catéchol : il élève la tension artérielle et irrite les voies respiratoires supérieures. Elle peut aussi causer des dermatites. Le catéchol est utilisé comme antioxydant dans les huiles, les encres et les colorants.

Chrome : connu pour causer le cancer du poumon. Il est utilisé dans le traitement du bois, les produits de préservation du bois, le placage des métaux et les alliages. Les personnes impliquées dans le soudage ont le plus grand risque d’exposition.

Crésol : l’inhalation aiguë peut causer une irritation de la gorge, du nez et des voies respiratoires supérieures. Il est utilisé dans les désinfectants, les produits de préservation du bois et les solvants.

Crotonaldéhyde : Les experts pensent qu’il peut perturber le système immunitaire humain et peut aussi causer des changements chromosomiques.

Formaldéhyde : partie de la résine utilisée dans la mousse isolante, le contreplaqué, les panneaux de fibres et les panneaux de particules. Il peut causer le cancer du nez, en plus d’endommager le système digestif, la peau et les poumons.

Cyanure d’hydrogène : certains états d’Amérique utilisent ce produit chimique dans leurs chambres à gaz pour les exécutions. Il affaiblit les poumons et provoque fatigue, maux de tête et nausées. Il est utilisé dans la production de plastiques et de résines acryliques, et peut également être un fumigant.

Hydroquinone : néfaste pour le système nerveux central. Provoque également des blessures aux yeux et une irritation de la peau. Il est utilisé dans les vernis, les carburants et les peintures.

Isoprène : similaire au 1,3-butadiène. Elle provoque une irritation de la peau, des yeux et des muqueuses. Il est utilisé dans le caoutchouc.

Plomb : endommage les nerfs du cerveau, ainsi que les reins et le système reproducteur humain. L’ingestion de plomb peut également causer des problèmes d’estomac et de l’anémie. C’est un cancérigène connu et particulièrement toxique pour les enfants. Le plomb est utilisé dans la peinture et les alliages métalliques.

Méthyléthylcétone (MEK) : déprime le système nerveux humain, irrite les yeux, le nez et la gorge. La MEK est utilisée dans les solvants.

Nickel : un cancérigène connu, le nickel cause également l’asthme bronchique et l’irritation des voies respiratoires supérieures.

Oxyde nitrique : Il s’agit d’un important facteur contribuant au smog et aux pluies acides. Elle est produite par la combustion de l’essence. Les scientifiques affirment qu’elle est liée à un risque accru de développer la maladie d’Alzheimer, la maladie de Parkinson, la maladie de Huntington et l’asthme.

Phénol : cette substance hautement toxique est nocive pour le SNC (système nerveux central), le système cardiovasculaire, le système respiratoire, les reins et le foie. Il est utilisé dans les résines du contreplaqué et des matériaux de construction.

Propionaldéhyde : irrite le système respiratoire, la peau et les yeux. Il est utilisé comme désinfectant.

Pyridine : irrite les yeux et les voies respiratoires supérieures. Elle provoque aussi de la nervosité, des maux de tête et des nausées. Les experts disent que ça pourrait causer des dommages au foie. Cette substance est utilisée dans les solvants.

Quinoléine : substance utilisée pour stopper la corrosion et aussi comme solvant pour les résines. Il s’agit d’un irritant oculaire grave, il est nocif pour le foie et provoque des mutations génétiques. Les experts pensent qu’il pourrait être cancérigène.

Résorcinol : irrite les yeux et la peau. Il est utilisé dans les résines, les adhésifs (colle) et les stratifiés.

Styrène : irrite les yeux, peut ralentir les réflexes et causer des maux de tête. Elle est liée à un risque accru de leucémie. Cette substance est utilisée dans la fibre de verre, les tuyaux, le plastique et les matériaux isolants.

Toluène : provoque confusion, perte de mémoire, nausées, faiblesse, anorexie et mouvements ivres. Elle est également associée à des lésions cérébrales permanentes. Le produit chimique est utilisé dans les résines, les huiles et les solvants.

Les substances contenues en abondance dans les cigarettes

Nicotine : ce n’est pas cancérigène. Cependant, elle crée une forte dépendance. Les fumeurs n’arrivent pas à arrêter de fumer parce qu’ils sont accros à la nicotine. Cette substance à une action extrêmement rapide. Elle atteint le cerveau dans les 15 secondes suivant son inhalation. Si les cigarettes et les autres produits du tabac ne contenaient pas de nicotine, le nombre de fumeurs diminuerait considérablement et l’industrie du tabac s’effondrerait. La nicotine est utilisée comme insecticide hautement contrôlé. L’exposition à des quantités suffisantes peut entraîner des vomissements, des convulsions, une dépression du SNC (système nerveux central) et un retard de croissance. La nicotine peut aussi nuire au bon développement du fœtus.

Monoxyde de carbone : il s’agit d’un gaz toxique. Il n’a ni odeur ni goût. Le corps a de la difficulté à différencier le monoxyde de carbone de l’oxygène et l’absorbe dans la circulation sanguine. Si vous inhalez trop de monoxyde de carbone par accident, vous pouvez tomber dans le coma et mourir. Ce gaz diminue la fonction musculaire et cardiaque, il provoque fatigue, faiblesse et étourdissements. Il est particulièrement toxique pour les fœtus, les nourrissons et les personnes atteintes d’une maladie cardiaque ou pulmonaire.

Goudron : composé de plusieurs produits chimiques cancérigènes. Lorsqu’un fumeur inhale de la fumée de cigarette, 70 % du goudron reste dans les poumons.

Vous êtes dépendant et vous voulez arrêter de fumer, donc n’hésitez pas à nous appeler au téléphone ou remplir le formulaire de contact pour vous proposer un professionnel capable de vous aider.

Menu